LEJEUNE Daniel

Je vous propose de découvrir ou redécouvrir Daniel LEJEUNE à travers une article de Guillaume, …… des trains de Guillaume. Merci

Après la cessation de l’activité par Triang en 1963, VB est racheté par Daniel Lejeune. Daniel Lejeune était photographe pour le décorateur Leleu mais ne s’entendait pas du tout avec l’un des frères. C’est en rencontrant par hasard l’un des anciens dirigeants de VB qu’il sauta sur l’occasion pour se lancer dans une nouvelle activité. Lorsqu’il racheta le matériel VB stocké dans l’usine Triang de Calais, le stock était colossal et il fallut plusieurs voyages de son frère transporteur professionnel pour tout déménager. Le matériel et les pièces furent entreposés aux quatre coins de la France. Daniel Lejeune ne s’intéressait pas du tout aux trains miniatures. Il s’agissait d’un personnage très intéressé et très procédurier. Il a fait saisir la rame Budd de Jouef car il pensait qu’il s’agissait d’une copie de celle de VB.
Daniel Lejeune s’installe rue de l’agent Bailly dans le neuvième arrondissement de Paris. Son atelier ou plutôt son “capharnaüm” était une espèce de box de garage au rez–de–chaussée du bâtiment avec des pièces partout, des carrosseries en zamac, des engrenages, des moteurs… Daniel Lejeune n’a rien fabriqué mais a utilisé les stocks qu’il possédait. Il n’a fait refaire que quelques pièces en laiton. Il était piètre monteur mais il maniait très bien l’aérographe et c’est ainsi qu’il put rééditer du matériel roulant. A partir des caisses qu’il possédait, il monta des BB 9001 et 9211 VB à deux moteurs ainsi que des 060DB en assez grande quantité. A partir des caisses de BB 9211, il fabriqua des BB 9211 Mistral et fit limer le numéro de quelques caisses pour en faire la version Capitole. Il fit aussi fabriquer un modèle maître de BB 9004 qu’il monta sur un châssis VB. Plusieurs centaines de machines ont été montées mais cette initiative a échoué. Côté wagons, Lejeune a refait des wagons maquettes VB, des fourgons générateurs (500 exemplaires vendus sans inscriptions), des rames de trains désherbeur, la citerne Electro Entreprise à bogies… Il créa quelques wagons comme la voiture intermédiaire de type Budd qui était en fait fabriquée par un postier, le train militaire et quelques wagons. Il tenta aussi de fabriquer de nouveaux wagons dits “Minoterie de Melun” mais il n’a jamais pu reproduire les marquages. Plusieurs de ces wagons se sont retrouvés dans une vente aux enchères à Coutances à la fin des années 1990.
Des problèmes de santé ont obligé Daniel Lejeune a arrêter sa production au début des années 70. Le matériel restant a été dispersé chez plusieurs revendeurs parisiens et chez quelques particuliers. L’outillage des premiers modèles VB a été revendu à JL, amateur de trains et grand transporteur routier, qui a ajouté à ce fond des outillages venant du Pélican ou de chez Airmer.
Dans les années 70, Lejeune participa avec Loco–Revue à l’élaboration d’un catalogue regroupant la production de VB et de plusieurs artisans mais cette initiative s’est arrêtée rapidement car les prétentions du photographe étaient démesurées.
Les wagons Lejeune sont des faux VB car ils ont été fabriqués après la mise en liquidation de la firme, mais il ne faut pas pour autant les écarter. En effet, certains sont indécelables et d’autres sont très sympathiques. En général, ils sont assez rares car ils ont été produits en petites quantités. Le train militaire est certainement l’une de ses plus belles créations.
Les locomotives de Daniel Lejeune sont identiques aux locomotives VB: mêmes caisses, mêmes moteurs… Elles ne diffèrent que par la livrée, un parafoudre rapporté en plastique à chaque extrémité et des cabochons en plastique transparent sur les phares. De plus, la vis de fixation de la carrosserie est brunie alors qu’elle était peinte sur certaines VB. Ces locomotives étaient vendues dans des boites en carton spécifiques D.LEJEUNE, plus résistantes que les dernières boites VB.

Ci-contre, une BB 9001 et BB 9200 (source : loco revue) merci

Modèles HO de ce fabricant 

Pas de modéle HO correspondant
Retour haut de page