POCHER

POCHER – Avant-gardiste

C’est à Turin que la célèbre firme POCHER (qui se prononce POKER) a été fondée en 1951.
Arnaldo Pocher, qui avait 3 ans au début de la première guerre mondiale, est né à Trente en Italie où il passe sa jeunesse avant de partir à Turin en 1932 à 21 ans pour exercer sa profession de graveur. Il commence à produire ses propres pièces de modélisme ferroviaire dès 1949, avant de fonder sa société en 1951, la « Pocher Micromecanica S.N.C. ».


C’est un artisan de génie à l’esprit très créatif et cela se voit dès ses premières réalisations. Il commence par produire des signaux et divers appareils de voie, et ses rails étaient les plus réalistes pour l’époque avec une reproduction des deux rails en laiton bruni sur une barre représentant la traverse, la version de rail central étant réalisée au moyen de points métalliques.


Il est passionné par la recherche de nouveaux matériaux et solutions, ce qui l’amène avec sa passion pour les trains à réaliser ses premières reproductions de matériel remorqué à partir de 1953 qui sont dès le début d’une qualité remarquable.


C’est ainsi que peu à peu la petite entreprise familiale grandit et se transforme en société industrielle faisant travailler jusqu’à 30 salariés et qui, au vu de la diversité des immatriculations que l’on retrouve sur ses productions, va exporter dans de nombreux pays. Malgré cela, ses reproductions gardent la qualité d’une fabrication artisanale, et grâce à cette particularité la « Pocher Micromecanica S.N.C. » connaîtra des années fastes jusqu’en 1963.


La célèbre locomotive française CC 7107 qui en 1955 atteint les 331 km/h sera une des plus belles pièces de la firme Pocher, ainsi que la locomotive Bayard de la ligne Napoli-Portici de la première compagnie ferroviaire italienne, seront deux de ses plus belles reproductions dans les années 60. Les voitures tout autant célèbres sont celles de la Pullman CIWL, la voiture du Président Lincoln, celle de la clairière de Rethondes dans laquelle furent signée les armistices des 2 guerres mondiales, mise en service par la Compagnie des wagons-lits en 1914, ainsi que l’américaine du Cirque Barnum…


C’est en 1963 que la firme Pocher entame son déclin quand elle entre dans le capital social de la Rivarossi, car hélas le niveau de production va s’abaisser aux standards industriels de celle-ci. Pocher réalise encore quelques belles machines, mais va définitivement abandonner la « Pocher Micromecanica S.N.C. » en 1968. A partir de ce moment Rivarossi va se contenter de faibles copies des modèles Pocher.


Néanmoins Arnaldo Pocher se met à nouveau à la production en 1972 au travers d’une nouvelle société baptisée l’ARPO, et se spécialise cette fois dans les accessoires à l’échelle N avant d’aborder l’échelle HO à partir de 1975.


Hélas Arnaldo Pocher décède en 1989 dans un accident de la route, ce qui mettra fin à sa nouvelle aventure prometteuse.

On notera également que POCHER fut distribué et “rebaptisé” ARISTO CRAFT DISTINCTIVE MINIATURES pour le marché américain et anglo-saxon. (images ci-contre)

Modèles HO de ce fabricant 

POCHER CC 7107 SNCF PARIS S.O.
POCHER CC 7107 SNCF PARIS S.O.
Retour haut de page