RMA

R M A – Réseau Modéliste Amateur était un fabricant des années 50. Marque disparue en 1992 ;

L’article ci-après a était rédigé par Guillaume :

 A sa création en 1951, le RMA n’était ni un magasin, ni un constructeur. Il s’agissait en fait d’un réseau construit sur une table de 100 mètres carrés. Ce réseau représentait les Deux Savoies en une maquette géante où lacs, vallées et montagnes étaient sillonnées par des trains, téléphériques et trolleybus. Le public pouvait visiter le réseau et avait accès aux postes de commandes. 

Le « Réseau Miniature Amateur » a été créé par Joanny Lavignes, ingénieur honoraire à la SNCF et par son fils Louis. Il était situé au 6, cité du Midi dans un ancien dancing de Montmartre à Paris. L’inauguration le 20 novembre 1951 comptait de nombreuses personnalités dont Monsieur Porchez, le Directeur Général Adjoint de la SNCF à ce moment-là. 

RMA va ensuite devenir un magasin (le catalogue général était un véritable recueil de la production de tous les fabricants de l’époque) avant de se lancer à son tour dans sa propre production. Louis Lavignes était un personnage à la réputation de « requin » passionné par son métier et par les chemins de fer miniatures. Il savait s’encadrer de modélistes talentueux comme par exemple le graveur Robert Guérin, l’un des anciens dirigeants de la firme SMCF. Ensemble, ils vont créer en HO de très beaux modèles d’une grande qualité. 

En 1962, Louis Lavignes fonde la revue RMF. Le magazine dont le premier numéro sort en janvier devait s’appeler l’IDR. Il s’appellera finalement « Rail Miniature Actualité » puis RMF « Rail Miniature Flash » à partir du numéro 5. Il sera forcé de quitter son poste de rédacteur en chef après la sortie du quinzième numéro de mai 1963. 

Louis Lavignes fonde aussi le journal l’Indépendant du Rail ou « IDR ». Le premier numéro sort en avril 1963 et le 292ème et dernier numéro en 1990. Dans le numéro 4 de novembre 63, il annonce son divorce. Il a alors trois enfants de 2, 5 et 10 ans. 

La gamme des modèles produits par RMA est énorme. Les matériaux utilisés sont essentiellement le plastique, le laiton, le bronze et le zamac. Parmi les locomotives, on peut citer une impressionnante série de 2D2, la 141 TC Nord, la superbe Crampton, la 030TA… et toute une gamme de wagons marchandises et de voitures. 

Louis Lavignes et Robert Guérin créent en 1964 la CPMR (Compagnie Privée du Modèle Réduit) qui devait s’appeler la COOPMORED (COOPérative pour le MOdèle REDuit). C’est Robert Guérin qui en devient le chef de fabrication. La CPMR est en fait en société d’amateur constituée d’actionnaires. La fabrication des modèles coûtait très cher et les fonds permettaient d’investir dans le matériel nécessaire à la production. En échange, les souscripteurs obtenaient les modèles à prix réduits. 

Peu connu, Louis Lavignes participa à la création de nombreux projets. Par exemple en subventionnant les études et la production de la BB 66000 TAB ou en commandant les CC Russe et Chine de la même marque.

De même, RMA édite en 1967 le premier catalogue France–Trains. 

Louis Lavignes décède en mai 88. Le magasin et la production sont repris par sa femme Charline qui déménage au 3, cité du Midi. Il est aujourd’hui fermé.

RMA LOCO HO COM 1 - Loco-ho

Modèles HO de ce fabricant 

RMA 030 TA 607 SNCF
RMA 030 TA 607 SNCF
RMA 2D2 9133 SNCF SUD EST -RMA 1013 2D2 9101
RMA 2D2 9133 SNCF SUD EST -RMA 1013 2D2 9101
RMA 141 TC NORD Locomotive à vapeur
RMA 141 TC NORD Locomotive à vapeur
Retour haut de page