Autorail TURBOTRAIN ETG T 1000 SNCF

TYPE : Autorail
PAYS : France

Compagnies :

FRANCE - SNCF - Ste nationale des chemins de fer français 1938-actuel

Le TURBOTRAIN ETG- T 1001/1501-1014/1514 SNCF ETG – (Élément à Turbine à Gaz) était une rame propulsée par une turbine à gaz. 

Conçues par les Ateliers de construction du Nord de la France (ANF) à 10 exemplaires  entre 1969 et 1972, les Turbotrain ETG circulèrent pendant près de 30 ans, de 1970 à 1999.

Extrait de la brochure d’ANF lors de la présentation du TURBOTRAIN :

“Les études amorcées au début de 1965 ayant montré que l’application de la turbine à gaz de série devait apporter de nouvelles possibilités en matière d’accroissement des vitesses et amélioration des horaires, sans modifications notables des infrastructures existantes, il importait de le vérifier par la réalisation d’un véhicule expérimental.
Un véhicule automoteur de la série des 330 KW, construit en série par les A.N.F., fut modifié par la S.N.C.F. et commença ses essais de vérification le 25 avril 1967. Il a atteint la vitesse de 241 km/h quelques mois après. En outre, des vitesses moyennes de 140 km/h furent aisément soutenues sur des trajets de tracé difficile.
Ces performances seront améliorées pour des véhicules futurs en faisant porter les progrès sur le freinage et la circulation en courbe.
Il importait de vérifier également que de tels gains sur les performances pouvaient être réalisés sans sacrifier les avantages traditionnels du chemin de fer, au point de vue pénétration urbaine et confort. On y est parvenu, d’une part par la stabilité de marche et la suspension conférées par les bogies et, d’autre part grâce à des systèmes insonorisant efficaces sans installation démesurée.
A l’heure actuelle, l’engin expérimental a effectué, sans défaillances du turbomoteur et avec une excellente régularité, plus de 180 000 km
Les résultats obtenus étant très satisfaisants, après un examen des devis de fabrication, d’entretien et de prix de revient, la S.N.C.F. décida de passer commande aux A.N.F. de l’étude et la fabrication de 10 rames turbotrains.
Ces rames sont destinées essentiellement à assurer la desserte à grande fréquence de circulation de la ligne Paris-Caen-Cherbourg (avec antenne sur Trouville).
A titre indicatif, la liaison Paris-Caen pourra être assurée en 1 h 49, sans arrêt intermédiaire et la liaison Paris-Cherbourg en 3 h 07, avec arrêt à Évreux, Bernay, Lisieux, Caen et Lison.
Ces rames ont été obtenues par une adaptation particulière des caisses et des bogies des éléments automoteurs 330 KW de série (270 éléments construits par les A.N.F. depuis 1963).
La rame est composée de 4 voitures et peut transporter 188 passagers.
La masse totale sur rail est de 144 tonnes à vide et de 163 tonnes en charge.
La puissance d’utilisation, 820 KW pour la turbine et 330 KW pour le diesel, donne une puissance totale de 1 150 KW. Le réglage de puissance du moteur diesel et de la turbine s’effectue d’une manière indépendante.”


Ci-dessous :

  • Image 1 et 2 : ETG, image coll. P.Hautz
  • image 3 : une rame devant les ateliers ANF. Image ANF

Modèles HO correspondants

En cours de rédaction

Fabricants modèles HO

APOCOPA
APOCOPA
Retour haut de page